Ép. 32: le syndrome de l’imposteur chez l’enseignant

Le syndrome de l’imposteur chez l’enseignant : qu’est-ce que c’est ? Comment peut-il se traduire ?
Suite à une discussion Téléphonique avec Emmanuel Lacroix, du podcast effeteureka.com, que j’ai rencontré sur un réseau social professionnel, j’ai décidé de faire un épisode reprenant notre discussion.
Il a consacré la première saison de son podcast à ce fameux syndrome chez les enseignants débutants. Et vous ? Avez-vous vous ce syndrome ? Comment se manifeste-t-il?

6 réflexions au sujet de « Ép. 32: le syndrome de l’imposteur chez l’enseignant »

  • 18/04/2020 à 08:39
    Permalink

    Merci Emilie. OUah, je viens de comprendre… cette année j’ai abandonné le CAFIPEMF… à cause de ça! Je doute, je m’épuise… je doute… 15 ans… où je me dis des horreurs, je n’ose pas… et puis j’ose… et puis on me fait un compliment et je n’entends pas le compliment, je me dis que la personne n’a rien vu, qu’elle est juste gentille… Merci, merci, merci… bon bein à moi de remonter l’estime de moi!

    Répondre
    • 20/04/2020 à 22:44
      Permalink

      Je ne peux que te comprendre. Merci d’avoir pris le temps de rédiger ce commentaire. Tu vas peut-être pouvoir reprendre ton beau projet de CAFIPEMF. Rien que le fait que te doute est un bon indicateur pour savoir que tu dois le faire. Change juste les histoires que tu te racontes 😉

      Répondre
  • 19/04/2020 à 18:32
    Permalink

    Encore un super épisode, qui nous concerne tous, en tant qu’enseignants, je crois. Merci pour l’episode, je ne connaissais pas ce syndrome, même si je l’éprouve fréquemment!
    @ bientôt !

    Répondre
  • 19/04/2020 à 18:32
    Permalink

    Encore un super épisode, qui nous concerne tous, en tant qu’enseignants, je crois. Merci pour l’episode, je ne connaissais pas ce syndrome, même si je l’éprouve fréquemment!
    @ bientôt !

    Répondre
  • Ping :Eurêka 58 – Pourquoi les professeurs ne sont pas des imposteurs! – Effet Eurêka

  • 24/01/2021 à 12:27
    Permalink

    Très bizarrement, je n’ai jamais eu ce syndrome de l’imposteur en début de carrière.
    Je suis très rapidement devenue directrice d’école pendant 15 ans et j’ai travaillé avec le RASED, en étroite collaboration avec les équipes pédagogiques. Et heureusement, j’ai obtenu des formations spécialisées afin de passer le CAPPEI et un Master spécialisé.
    Je rigole toute seule car toi, tu parles de tes 30 ans ( trop jeune pour toi) lorsque tu passais le CAFIPEMF et moi aujourd’hui (rire), je pense avoir « trop de bouteille » pour faire autre chose. J’ai donc peut-être, maintenant, le syndrome de l’imposteur.

    Merci à toi, concernant cet épisode

    Marie-Pierre

    Répondre

Répondre à EGASSE Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *