Ép. 143 : Ce que la sophrologie peut apporter aux profs

Ép. 143 : Ce que la sophrologie peut apporter aux profs

Tout le monde a entendu parler de la sophrologie mais sait-on vraiment ce que c’est ?

Dans cet épisode, je reçois Cyndie Martel qui est à la fois Sophrologue, professeure des écoles et directrice d’école. Elle nous donne à voir ce qu’est la sophroplogie caycedienne afin que nous puissions mieux comprendre les bénéfices que nous pourrions en tirer dans notre quotidien professionnel.

Cyndie nous raconte comment la sophrologie est entrée dans sa vie, comment cette pratique lui a été utile dans son quotidien d’enseignante.

En écoutant cet épisode, vous saurez aussi comment se déroule une séance de sophorologie et dans quels cas vous pourriez y avoir recours.

La sophrologie a une approche très corporelle qui peut tout à fait compléter d’autres accompagnements.

Retrouvez Cyndie sur les réseaux LinkedIn et Instagram. Elle peut vous accompagner en visio ou en présentiel (Cergy, 95).

Épisode 142 : Ces phrases pas si anodines qui sabotent notre communication entre collègues

Épisode 142 : Ces phrases pas si anodines qui sabotent notre communication entre collègues

Cet épisode sur la thématique du travail en équipe, met l’accent sur l’impact des jugements cachés dans la communication entre collègues.

Souvent, des phrases apparemment anodines, peuvent semer le doute et parfois même générer des conflits. J’en entends dans beaucoup mes accompagnements.

L’épisode vise à sensibiliser les auditeurices à ces jugements implicites pour mieux les repérer et les éviter.

L’objectif est double : apprendre à se détacher de ces remarques lorsqu’on les reçoit et éviter de les formuler soi-même.

En utilisant l’exemple de Jade, une enseignante confrontée à une remarque jugée sur ses méthodes de travail, l’épisode illustre comment ces jugements peuvent affecter la confiance en soi et propose des stratégies pour y faire face.

Comment adopter une approche factuelle et empathique, en valorisant le travail des autres, en interprétant leurs intentions sans jugement, et en formulant des critiques constructives ?

L’idée est de communiquer avec respect et ouverture d’esprit pour créer un environnement de travail plus harmonieux et collaboratif pour un meilleur climat scolaire. Qu’en pensez-vous ?

Ép. 141 : Les conflits liés aux répartitions de classes

Ép. 141 : Les conflits liés aux répartitions de classes

Dans les écoles, les établissements scolaires, les périodes de répartition des futures classes, salles ou heures peuvent être source de tensions, de conflits plus ou moins importants.

La semaine dernière je suis tombée sur le live hebdomadaire d’être prof sur Instagram qui parlait des difficultés rencontrées lors de ces répartitions.

Deux jours après, le sujet est revenu en coaching, où une coachée me racontait qu’elle ne mangeait plus avec ses collègues tant les tensions étaient difficiles à supporter. Et puis, une autre personne m’a parlé de mercato pour répartir les élèves dans les classes. Une autre encore me confiait qu’elle avait l’impression de vivre Hunger games dans son école.

Cela m’a rappelé quelques années difficiles dans une école où les tensions liées aux répartitions ont pris une ampleur assez importante sur plusieurs années.

Je me suis dit que c’était le moment de vous en parler pour décortiquer un peu ces situations avec les outils et grilles de lecture que j’ai aujourd’hui en tant que coach.

Peut-être que cela vous donnera des pistes de résolutions, vous permettra de changer de regard sur la situation ou à minima vous permettra de vous sentir moins seuls.

Dans cet épisode, j’essaie de décortiquer ce qu’il se passe pour vous permettre de regarder la situation autrement, de réévaluer la situation pour pouvoir mieux la vivre ou mettre en place des comportements différents.

Dites-moi : Le sujet vous concerne ? Que vous a apporté l’écoute de cet épisode ?

Quelle que soit votre place et votre situation, c’est un sujet qui peut être abordé en coaching (individuel ou en coaching d’équipe). Vous pouvez me contacter sur mestrucsdecoach.fr/contact

Ép. 140 : Sensibiliser les élèves à l’engagement associatif et à la solidarité (avec Constance et l’association United)

Ép. 140 : Sensibiliser les élèves à l’engagement associatif et à la solidarité (avec Constance et l’association United)

Constance est professeure des écoles et bénévole dans l’association United dans le Val d’oise.

Elle nous parle d’un projet qu’elle mène avec ses élèves depuis 10 ans maintenant : sensibiliser ses élèves à la solidarité en leur faisant vivre un engagement associatif en faveur des plus démunis.

Les élèves vivent d’abord une sensibilisation en 4 étapes avec des bénévoles de l’association. Ils choisissent ensuite des actions solidaires à mener. Enfin, ils vont à leur tour sensibiliser d’autres élèves.

Dans cet épisode, Constance vous présente l’association et les différentes étapes de ce projet qui développe chez ses élèves un esprit d’entraide et de solidarité, mais également des compétences psychosociales. Il développe leur confiance en soi en leur permettant d’agir.

Ce projet a également un impact positif sur la gestion de classe et la cohésion du groupe (en plus de contribuer à l’acquisition de compétences du socle commun).


Cet épisode s’inscrit dans ma volonté de participer au Podcasthon 2024 qui a eu lieu fin mars. J’ai largement dépassé la date, mais je tenais à vous faire découvrir ce projet et cette association.

United, est une association du Val d’Oise dont le projet est d’agir pour une société inclusive et favoriser le « vivre ensemble », afin que chacun se sente à sa place et y joue un rôle.


Faire un don : https://www.helloasso.com/associations/united/formulaires/1

Le site de l’association : https://www.asso-united.fr/projets

Sur Instagram : https://www.instagram.com/asso.united/


Les ouvrages cités par Constance :

Romans

Mr Kipu de David Walliams

Touche pas à Charly de Mymi Doinet

Documentaires

Comment vit on sans maison ? Sandra Laboucarie

Le petit livre pour parler des sans abris de Rémi Saillard

Ép. 139 : Musiquer en classe

Ép. 139 : Musiquer en classe

Dans cet épisode, je m’entretiens avec Joan Koenig, musicienne et directrice de l’école Koenig et qui est également l’autrice du livre “Tous les enfants naissent musiciens” dans lequel elle parle des pouvoirs insoupçonnés de la musique dans la construction de soi. En lisant son livre, j’ai été inspirée par l’idée d’utiliser la musique, de pratiquer en musique et de mettre de la musicalité dans nos pratiques (pas seulement lors de cours ou séances de musique). C’est ce qu’il y a derrière le terme français « Musiquer » qui traduit bien l’idée de faire en musique, faire de la musique, jouer de la musique, jouer avec la musique.

L’idée de cet épisode est de vous permettre d’imaginer comment et pourquoi mettre un peu plus de musique dans les pratiques, même si a priori vous ne vous sentez pas forcément compétent en musique ni concerné par le sujet. J’espère que vous ressortirez de cet épisode motivé·es et confiants à mettre de la musique dans votre pratique de classe ou avec vos enfants. Avant d’enregistrer l’épisode Joan me disait : “ Quand on fait la liste des problèmes que les enfants rencontrent aujourd’hui (attention, aliénation, faire partie d’un groupe), quand on met tout ça bout à bout et quand on apporte tout ce qu’on sait scientifiquement que la musique apporte, il faudrait que tout le monde puisse le faire”.

Gestion de classe, mémorisation, apprentissage de la lecture, préparation à l’abstraction en mathématiques, empathie, cohésion de groupe, attention, créativité, je vous laisse avec notre entrevue pour ouvrir le champ des possibles en musique (apprendre en musique, parler en musique, donner les consignes en musique, se déplacer en musique, créer de la musique, comprendre avec la musique, … )

Ép. 138 : Comprendre et enseigner le consentement

Ép. 138 : Comprendre et enseigner le consentement

Dans cet épisode de « Mes Trucs de Prof », j’ai le plaisir d’accueillir Cécile Viénot, psychologue clinicienne, pour évoquer la notion cruciale du consentement.

Le consentement, bien plus qu’un simple mot, est un véritable état d’esprit à adopter, aussi bien dans nos pratiques professionnelles que dans nos interactions quotidiennes. Trop souvent réduit à sa dimension sexuelle, le consentement est en réalité un principe fondamental qui peut transformer radicalement nos relations en redonnant à chacun et chacune un pouvoir de décision sur son propre corps et ses propres choix.

À travers notre discussion avec Cécile, nous explorerons les multiples facettes du consentement et son importance dans le milieu éducatif. Nous nous pencherons sur la manière dont on peut intégrer cette notion essentielle dans notre approche pédagogique, non seulement pour sensibiliser les élèves à leurs droits et à leur autonomie, mais aussi pour remettre en question et transformer nos propres pratiques éducatives.

L’idée est d’apporter des réflexions pour aborder le consentement de manière explicite et constructive en classe. En adoptant une approche inclusive et respectueuse du consentement, nous contribuons à créer un environnement éducatif où chacun se sent écouté, respecté et libre de faire des choix éclairés.

Nous espérons que cette conversation vous inspirera et vous éclairera sur l’importance du consentement dans les pratiques éducatives mais également au quotidien.

À bientôt sur « Mes Trucs de Prof » !


Je suis Emilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle, spécialisée dans l’accompagnement des professionnels de l’enseignement de l’éducation et de la formation.Dans le podcast « Mes trucs de prof », je partage avec la communauté enseignante des réflexions, conseils, découvertes avec l’intention de réfléchir et faire réfléchir, de remettre du sens et du bien-être dans les pratiques.

Je propose des accompagnements professionnels sur mesure collectifs ou individuels (coaching, mentoring, formation, bilan de compétence, etc. )

RDV sur https://mestrucsdecoach.fr

Pour recevoir plus de contenus, directement dans votre boite mail, 2 fois par mois : https://mestrucsdecoach.fr/newsletter

Ép. 137 : 10 façons de travailler à plusieurs

Ép. 137 : 10 façons de travailler à plusieurs

Dans cet épisode podcast, on se penche sur un sujet à la fois important et parfois difficile : le travail d’équipe. Oui, nous savons, collaborer avec ses collègues est un attendu professionnel… mais entre nous, ce n’est pas toujours facile, n’est-ce pas ?

Pourtant, il y a dans le travail en équipe un réel enjeu de bien-être et d’épanouissement au travail. Et quand on trouve sa « dream team » ou quand on trouve comment fonctionner ensemble de manière efficace, on ne peut plus faire autrement !

Alors, comment faire pour travailler ensemble ? Comment faire pour que chacun s’y retrouve ?

Que vous soyez un fan de la première heure du travail d’équipe ou que l’idée même vous fasse lever les yeux au ciel, j’espère que cet épisode vous apportera des pistes de réflexion ou vous ouvrira à de nouvelles possibilités.

On va explorer ensemble 10 façons (liste non-exhaustive) de collaborer, coopérer, faire ensemble, … qui vont, je l’espère, vous donner envie de sauter le pas, ou de réajuster votre manière de fonctionner en équipe.

Travailler en équipe peut être une expérience enrichissante, productive, et pourquoi pas, fun !

Alors, prêt·es à transformer le travail en équipe en un véritable levier de réussite et d’épanouissement professionnel ?

Si le travail en équipe est un sujet pour vous ou dans votre établissement, sollicitez-moi !

***************

Je suis Emilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle, spécialisée dans l’accompagnement des professionnels de l’enseignement de l’éducation et de la formation.Dans le podcast « Mes trucs de prof », je partage avec la communauté enseignante des réflexions, conseils, découvertes avec l’intention de réfléchir et faire réfléchir, de remettre du sens et du bien-être dans les pratiques.

Je propose des accompagnements professionnels sur mesure collectifs ou individuels (coaching, mentoring, formation, bilan de compétence, etc. )

RDV sur https://mestrucsdecoach.fr

Pour recevoir plus de contenus, directement dans votre boite mail, 2 fois par mois : https://mestrucsdecoach.fr/newsletter

Ép. 136 : Les épreuves orales du CRPE (témoignages)

Ép. 136 : Les épreuves orales du CRPE (témoignages)

Cet épisode du podcast est dédié aux oraux du CRPE. Passer ce fameux concours peut être source de stress et d’interrogations. Alors, j’ai réuni des témoignages authentiques de personnes qui ont vécu l’aventure récemment. Elles vont partager avec nous leurs expériences des épreuves orales d’admission. L’objectif est de vous permettre d’écouter leurs conseils et anecdotes pour mieux appréhender ce moment crucial.Que vous soyez sur le point de vous lancer dans l’aventure du concours ou que vous fassiez partie des membres de jury, cet épisode vous offre une plongée dans l’univers des candidats et des candidates.

J’espère que cela permettra de démystifier le concours et de rendre votre expérience plus sereine.

Vous découvrirez comment se sont passées leurs épreuves orales, les souvenirs marquants qu’ils en ont gardés, et ce qu’ils auraient aimé savoir avant de se lancer. Vous comprendrez également quelles questions les ont particulièrement marqués et pourquoi, et enfin, ils partageront un conseil précieux pour les futurs candidats sur le point de passer leurs oraux.

L’épisode dure 1h15, je vous suggère donc de l’écouter en plusieurs fois et n’hésitez pas à prendre des notes des précieux conseils donnés.

Pour vous repérer dans l’épisode :

  • Louise : 4min55
  • Margot : 14 min
  • Alexandre : 30min
  • Virginie : 47min
  • Frédérique : 55min
  • Fanny : 1h
  • Matthieu : 01h05

Merci à tous les 7 pour vos témoignages de qualité.

Ép.135 : Créer son équilibre vie pro/vie perso

Ép.135 : Créer son équilibre vie pro/vie perso

Tout le monde cherche à trouver cet équilibre qui est une composante indispensable du bien-être professionnel ET personnel. Mais cet équilibre est personnel à chacun en fonction de ce que nous sommes et de notre contexte de vie.

Je reviens sur la notion d’équilibre vie pro/perso déjà évoquée dans l’épisode 114 à l’occasion du lancement de mon programme de coaching collectif « Equilibre ».

Episode 114 : Trouver son équilibre vie pro/perso avec Séverine Feiss (LPPZen)

Programme Collectif « Equilibre » – avril 2024 : ici

Programme individuel « Equilibre » de 6 séances avec autocoaching : ici

Pour un coaching individuel sur mesure : formulaire de contact

S’inscrire à la Newsletter : https://mestrucsdecoach.fr/newsletter/

Ép. 134 : De la formation à l’enseignement (avec Delphine Berque, formatrice et sophrologue)

Ép. 134 : De la formation à l’enseignement (avec Delphine Berque, formatrice et sophrologue)

Partage de pratique et d’expérience …

Delphine Berque est formatrice et sophrologue. Son domaine de prédilection, c’est le management. Il y a quelques années, Delphine a fait un petit passage dans l’enseignement. Forte de son expérience de formatrice, elle a pu rapidement passer de la posture de formatrice à la posture d’enseignante. Elle nous partage quelques-unes de ses expériences, des pratiques qui ont fonctionné, ainsi que des outils et gestes qu’elle a pu transposer de la formation à l’enseignement.

Il y a évidemment de nombreux ponts à faire entre la formation et l’enseignement, car il s’agit d’une relation entre des apprenants et des personnes qui sont là pour les faire grandir, se développer, progresser.

Nous avons pu échanger autour de dispositifs, de l’instauration d’un cadre, de classe inversée, de relation horizontale gagnant-gagnant, de prendre soin de soi en tant que professionnel·les. Nous avons navigué entre l’enseignement, la formation, le management, l’école et l’entreprise.

Mais surtout, nous avons discuté et réfléchi à l’aune d’une valeurs qui nous animent toutes les deux : la congruence.

Retrouvez Delphine Berque sur LinkedIn où elle partage chaque vendredi sa boite à outils du formateur.

Ép. 133 : La dictée à l’adulte (de la maternelle au lycée ?)

Ép. 133 : La dictée à l’adulte (de la maternelle au lycée ?)

Pourquoi écrire des textes sous la dictée des élèves ? C’est ce qu’on appelle la dictée à l’adulte. Les enseignant·es de maternelle connaissent bien cette pratique de production d’écrit. Mais pourquoi ne pas l’utiliser, même une fois que les élèves savent écrire ?

C’est une réelle démarche d’apprentissage qui permet aux élèves qui n’écrivent pas encore de manière autonome de pouvoir produire des écrits. Bien menée, cette pratique permet de découvrir les fonctions de l’écrit (à quoi sert l’écrit, pourquoi on écrit, etc) et également de découvrir « ce qu’il se passe dans la tête » quand on écrit. C’est l’occasion pour l’enseignant de verbaliser ce qu’il fait.

Mais, même si elle est assignée à la maternelle et au début du cycle 2, cette pratique gagnerait à continuer d’exister même avec de grands apprenants. En effet, elle permet d’alléger la charge cognitive pour se focaliser sur certains points, de mettre en avant des procédures mentales et de les expliciter (et les modéliser), de comprendre les procédures des élèves.

Toute situation d’enseignement de production de textes, d’énoncés, peut être sujet à la dictée à l’adulte, quelque soit le niveau et dans toutes les disciplines.

Vous voulez apprendre à vos élèves à écrire un compte rendu, à faire une dissertation, formuler des réponses, développer un calcul, … essayez la dictée à l’adulte. Vous devenez alors le scripteur et l’élève peut se concentrer sur la démarche. Vous pouvez guider le raisonnement et identifier ( ou révéler) des petits points d’arbitrage ou de questionnement que les élèves n’avaient pas.

Ép. 132 : La classe adaptative (avec Marie-Camille Coudert)

Ép. 132 : La classe adaptative (avec Marie-Camille Coudert)

Dans cet épisode, Marie-Camille Coudert nous parle de sa classe adaptative.

Marie-Camille est professeure de Physique-Chimie et formatrice. Pendant plusieurs années, elle a mis en place une pratique de classe qu’elle appelle la classe adaptative. Elle vous explique comment elle a conçu ce système d’enseignement pour mieux s’adapter aux besoins de ses élèves et sortir d’un enseignement simultané où tous les élèves font la même chose en même temps.

Marie-Camille conçoit sa pratique comme un buffet à volonté où chacun peut se nourrir à sa guise et selon ses besoins.

Vous retrouverez sans doute dans ses propos des pratiques que vous faites dans vos classes ou que vous avez vu faire sous d’autres appellations. C’est justement ce que j’ai trouvé intéressant en invitant Marie-Camille : on parle de la même chose avec un vocabulaire différent.

Dans tous les cas, j’espère que ce partage de pratique et de vision de l’enseignement pourra vous donner une autre façon de lire la classe et vous inspirer dans votre mode de fonctionnement.

Vous pouvez retrouver Marie-Camille sur son site, sur sa chaine Youtube et sur Instagram

Ép. 131 : Les exposés

Ép. 131 : Les exposés

Vous donnez des exposés à faire à vos élèves mais vous ne savez pas comment les faire progresser ? Vous aimeriez vous lancer dans cette pratique mais vous ne savez pas comment faire ?

Dans cet épisode dédié à la pratique des exposés en classe, je vous invite à questionner cet pratique pour pouvoir réfléchir à « comment faire progresser les élèves ? »

Je vous propose donc des questionnements et des pistes pour faire évoluer cette pratique. Pour passer de « Je donne des exposés à faire » à « J’enseigne comment faire des exposés ».

Qu’est-ce qu’on vise ? Quelles compétences veut-on travailler ? Pourquoi voulez-vous faire faire des exposés ? Qu’est-ce qu’un exposé réussi pour vous ? Par quelles étapes doivent-ils passer ? Quel type d’exposé ou de discours est travaillé ? S’agit-il d’un exposé à faire seul ou à plusieurs ?

L’idée est encore d’enseigner explicitement l’oral et cette pratique de l’exposé, donner aux élèves l’occasion de s’améliorer, et de vous ouvrir le champ des possibles pour vous donner des idées de pratiques.

Ép. 130 : Le minimalisme appliqué à ta vie de prof

Ép. 130 : Le minimalisme appliqué à ta vie de prof

Je suis contente de vous retrouver pour ce premier épisode de l’année 2024 avec un nouveau générique !

Dans cet épisode, nous parlons de minimalisme appliqué à la vie des profs parce que peut-être que cela vous permettra d’aborder certains évènements différemment 😉

C’est une image que j’utilise souvent en coaching pour aider à regarder les choses autrement et à s’alléger pour se concentrer sur l’essentiel. L’idée est de s’approprier cet état d’esprit pour pouvoir l’adopter quand c’est utile pour vous. Quand vous êtes épuisés ou que vous avez l’impression de manquer de temps.

Le minimalisme va mobiliser votre pensée créative et vous accompagner dans votre gestion de votre bien-être et de votre équilibre vie pro-perso.

Ma soeur qui est enseignante également me confiait la semaine dernière que s’il y a un truc qu’elle aurait aimé qu’on lui enseigne en formation initiale c’est la maxime “Less is more” (le moins est le plus). Et il se trouve que c’est également la maxime de Ludwig Mies van der Rohe (l’un des grands représentants du Bauhaus). Pour les artistes minimalistes, l’amélioration d’une œuvre se fait par soustraction.

Je vous propose donc de mettre vos lunettes minimalistes et de regarder vos situations professionnelles avec, pour réussir parfois à faire le minimum sans réduire les bienfaits, l’efficacité.

Réussir à ôter le superflu pour garder l’essence n’est pas facile. Parfois, on a besoin d’être accompagné·e pour tenir sur la durée et prendre du recul. Si c’est votre cas, vous pouvez me contacter en remplissant un formulaire de contact sur Mestrucsdecoach.fr/contact

Ép. 129 : Explicitation et enseignement explicite

Ép. 129 : Explicitation et enseignement explicite

Comme on parle beaucoup d’enseignement explicite ces derniers temps (actualité oblige), je fais remonter dans ma liste de podcasts prévus cet épisode sur l’explicitation et l’enseignement explicite.

L’idée c’est clarifier (d’expliciter ?) ce qu’il peut y avoir derrière ces termes et peut-être de vous permettre de mettre plus d’explicitation dans vos pratiques ou de vous rendre compte que vous le faites déjà ou encore vous dire “ahhhhh c’est ça l’enseignement explicite !”.

Au sens du dictionnaire, expliciter c’est “énoncer formellement, rendre clair et précis”

L’explicitation, je vous en parle dans presque tous les sujets que j’aborde, sans toujours la nommer, mais elle est (et a été) au coeur de toutes mes pratiques. Quand je vous parle des compétences psychosociales en vous disant qu’il faut les enseigner explicitement, quand je vous parle d’enseigner explicitement les compétences d’oral, quand je vous ai parlé de la lecture (et de l’enseignement de la compréhension), du calcul mental, mais aussi quand je vous parle de gestion de classe, de règles etc. L’explicitation est un de mes fils rouges.

Mais derrière l’expression “enseignement explicite” il y a plusieurs cadres théoriques différents, plusieurs acceptions, qui ne sont pas antinomiques mais sont plutôt complémentaires. Et qui vont parfois donner lieu à des mises en oeuvre différentes. Certains vont plutôt avoir un impact sur vos gestes professionnels, une autre façon de les lire impactera votre pédagogie jusqu’à carrément suggérer une démarche très précise.

Dans cet épisode, je vous parle d’explicitation, de clarté cognitive, d’enseignement explicite, du groupe ESCOL et de lutte contre les inégalités, d’instruction directe et de Steeve Bissonnette, des 4 piliers de l’apprentissage de Stanislas Dehaene, d’attention, …

Si vous avez envie de creuser le sujet voici une petite sitographie :

https://www.reseau-canope.fr/fileadmin/user_upload/Projets/conseil_scientifique_education_nationale/CSEN_Synthese_enseignement-explicite_juin2022.pdf

https://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/education-prioritaire/ressources/theme-1-perspectives-pedagogiques-et-educatives/realiser-un-enseignement-plus-explicite/enseigner-plus-explicitement-un-dossier-ressource

https://www.reseau-canope.fr/fileadmin/user_upload/Projets/Cap_ecole_inclusive/Fiches/TPsy_Expliciter_pour_donner_du_sens_aux_apprentissages_corrFF.pdf

https://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/education-prioritaire/ressources/theme-1-perspectives-pedagogiques-et-educatives/realiser-un-enseignement-plus-explicite/enseigner-explicitement-pour-quoi-qui-quand-quoi-comment

https://www.ih2ef.gouv.fr/lenseignement-explicite-conference-internationale-du-csen


Je suis Emilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle, spécialisée dans l’accompagnement des professionnels de l’enseignement de l’éducation et de la formation.Dans le podcast « Mes trucs de prof », je partage avec la communauté enseignante des réflexions, conseils, découvertes avec l’intention de réfléchir et faire réfléchir, de remettre du sens et du bien-être dans les pratiques.

Je propose des accompagnements professionnels sur mesure collectifs ou individuels (coaching, mentoring, formation, bilan de compétence, etc. )

RDV sur https://mestrucsdecoach.fr

Ép. 128 : Oser parler et faire parler les élèves en anglais (avec Carmina Catena de HipeKids.com)

Ép. 128 : Oser parler et faire parler les élèves en anglais (avec Carmina Catena de HipeKids.com)

Dans cet épisode, je reçois Carmina Catena qui est formatrice, professeure, consultante pédagogique en anglais et la co-fondatrice de l’école de cours d’anglais en ligne HipeKids.

Pour différentes raisons, les enseignants n’osent parfois pas mettre les élèves en situation de communication. Parfois par des craintes liées à la gestion de classe, parfois par peur de perdre le contrôle, mais aussi parfois, par manque de confiance en nos compétences linguistiques.

Carmina vous partage quelques astuces pour vous aider à vous lancer et à dédramatiser. L’idée principale est d’oser : oser parler anglais, même si on n’est pas bilingue, oser faire parler les élèves, mêmes s’ils ne sont pas bilingues, même s’ils n’ont pas tous les mots, même si on ne peut pas tous les entendre.

Les mettre en situation de parler est l’essentiel. L’erreur fait partie de l’apprentissage. Nul besoin d’être parfait.

Dans cet épisode, Carmina vous explique comment être « the laziest teacher » pour mettre vos élèves en action et vous appuyer sur vos compétences pédagogiques.

  • Préparer ses structures et ses instructions
  • Avoir des consignes minimalistes
  • Utiliser des exercices et chansons déjà connues des élèves pour focaliser leur attention sur la nouvelle tâche
  • Réutiliser plusieurs fois les mêmes jeux
  • Faire participer les élèves à la création des jeux et flashcards
  • Recycler les activités en changeant le format
  • Annoncer le temps des activités
  • Toujours faire un bilan pour dire quelles compétences et connaissances ont été développées.

Et pour en savoir plus sur les 2 cadeaux, rendez-vous à partir de la minute 40 de l’épisode :

Voici le formulaire d’inscription : https://forms.gle/MTa9ezso5nFkY4736 (pour les 10 premier·es inscrit·es)

Et voici le code pour l’évaluation et le 1er cours offert : hipeteacher

Ép. 127 : Le perfectionnisme chez les profs (avec Gaëlle Massé)

Ép. 127 : Le perfectionnisme chez les profs (avec Gaëlle Massé)

Perfectionnisme : tendance excessive à rechercher la perfection

Cela vous parle ? Est-ce que le perfectionnisme fait partie de vos vies ? Quel impact a-t-il sur vous, votre humeur, votre stress, votre santé ? Le considérez-vous comme une atout ou comme une difficulté ?

Avec Gaëlle Massé, coach de vie, hôte du podcast « Génération perfectionnistes » et elle-même « perfectionniste en rémission, nous abordons la question du perfectionnisme en général mais surtout du point de vue des profs.

On croit parfois que plus nous sommes exigeants, plus nous sommes efficaces… Mais l’efficacité finit par décroitre quand on pousse l’exigence à l’excès.

Qu’est-ce que le perfectionnisme ? Comment se manifeste-t-il dans nos vie ? Comment faire avec ? Comment viser l’optimalisme (une douce nuance entre exigence et perfectionnisme ?

Notre échange empirique a pour but de donner des pistes pour développer la connaissance de soi, et gagner en mieux-être, en mettant à distance l’impact du perfectionnisme dans nos vies.

Retrouvez Gaëlle sur son podcast et sur instagram : @génération.perfectionnistes

https://generationperfectionnistes.com/

Ép. 126 : Comment l’analyse transactionnelle peut aider les profs à mieux communiquer ? (avec Leslie Bernard)

L’analyse transactionnelle est une théorie créée par Eric Berne qui permet d’analyser les transactions, les échanges entre les personnes.


C’est à la fois une grille de lecture et un outil de connaissance de soi qui peut nous être utile dans les différentes sphères de notre vie.
Leslie Bernard est professeure de mathématiques. Elle s’est formée à l’analyse transactionnelle et a découvert des outils qui lui sont utiles dans sa vie professionnelle comme dans sa vie personnelle. Elle m’accompagne pour vous présenter ce qu’est l’A.T. et enintroduire 4 concepts/outils :
– Les états du moi (à 8’12)
– Le triangle de Karpman (à 19’50)
– Les Strokes ou signes de reconnaissance (à 30’45)
– Les positions de vie (à 41’45)

Il me tardait de vous présenter cet outil, qui permet de développer NOS compétences relationnelles, de prendre conscience de soi, de mieux se connaître et mieux comprendre nos interactions.

Merci Leslie Bernard pour cet échange de qualité.

Retrouvez Leslie sur instagram : @l_respire.et.s.apaise

Le podcast « Mes trucs de prof » est disponible sur toutes les plateformes et sur mestrucsdeprof.fr


Je suis Emilie Le Phat Tan, coache professionnelle et formatrice. Après 20ans dans l’éducation Nationale en tant que professeure, formatrice, conseillère pédagogique, j’accompagne aujourd’hui les professionnel·les de l’enseignement, de la formation et de l’éducation en proposant des accompagnements individuels et collectifs (coaching professionnel, analyse de pratique, bilan de compétence, formations, ateliers, …). Retrouvez-moi sur https://mestrucsdecoach.fr

Ép. 125 : L’estime de soi (avec Laëtitia Dalicieux)

Au cours des différentes formations et des coachings que j’ai dispensés, j’ai pu constater à quel point il pouvait parfois être difficile pour les profs d’identifier leurs réussites. J’ai vraiment été interpellée par la difficulté ressentie pour pouvoir dire quelque chose de positif de soi ou sur sa pratique (tout en ayant une propension à se dévaloriser).

C’est pour cela que j’ai décidé de faire cet épisode sur l’estime de soi. Il me semble essentiel de commencer à l’évoquer sous l’angle des adultes, des profs avant même d’en parler pour les élèves. Parce que (comme pour la question des CPS, de la confiance en soi, de la gestion des émotions, ou de l’esprit critiques) je reste convaincue que c’est surtout en comprenant les mécanismes pour soi et en prenant conscience de soi sur ces points que nous pourrons les intégrer à notre pratique.

Il est fréquent d’évoquer confiance en soi et estime de soi ensemble et parfois, sans vraiment bien distinguer ce qu’il y a derrière.

J’ai déjà traité de la question de la confiance en soi sur 2 épisodes (épisodes 68 et 69) entiers que je vous invite a écouter.

L’estime de soi et la confiance en soi sont deux notions proches, qui se nourrissent l’une/l’autre mais qui sont malgré tout bien distinctes.

La confiance en soi, c’est en quelque sorte la conscience de ses capacités et limites, et la « foi en soi » qui vont nous permettre de passer à l’action.

Alors que l’estime de soi, c’est plutôt lié à la vision de soi, le regard qu’on porte sur soi et la valeur que l’on s’accorde.

Christophe André dit que c’est la valeur que nous nous accordons en tant que personne. A ce titre, une meilleure estime de soi va concourir à gagner en confiance en soi. Et une bonne confiance en soi, va nous aider à passer à l’action, et augmenter nos expériences de réussites et va également concourir à gagner en Estime de soi.

Pour vous parler de tout cela, je reçois aujourd’hui Laetitia Dalicieux, qui est comme moi coache professionnelle. Ensemble, nous allons évoquer les « ingrédients » de l’estime de soi : la confiance en soi, la vision de soi, l’amour de soi. Nous évoquerons également l’affirmation de soi.

Retrouvez Laëtitia Dalicieux sur instagram : https://www.instagram.com/laetitia_dalicieux_coaching/ et sur son site internet : https://laetitiadalicieux-coaching.com/


Je suis Emilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle, spécialisée dans l’accompagnement des professionnels de l’enseignement de l’éducation et de la formation. Dans le podcast Mestrucsdeprof, je partage avec la communauté enseignante des réflexions, conseils, découvertes avec l’intention de réfléchir et faire réfléchir, de remettre du sens et du bien-être dans les pratiques.

  • Coaching individuel et coaching d’équipe
  • Mentorat et analyse de pratique
  • Formation (présentiel, distanciel, AFEST, podcast learning)
  • Bilan de compétence

Retrouvez mes accompagnements sur Mestrucsdecoach.fr

Ép. 124 : Développer des compétences sociales et relationnelles (pour lutter contre le harcèlement)

Cet épisode s’inscrit dans la lutte contre le harcèlement mais n’est pas un épisode de sensibilisation.

Mon idée était de réfléchir à ce que l’on peut faire en amont, en prévention, sur quoi on peut agir au niveau du contexte, du climat scolaire.

Le développement des compétences psychosociales est une clé pour cela. Dans cet épisode, je mets alors la focale sur les compétences sociales et relationnelles car ces dernières sont en jeu dans les situations de harcèlement (mais pas seulement).

Les compétences relationnelles (comme les autres CPS) se développent tout au long de la vie. Même nous, adultes, avons besoin de les travailler et de continuer à les développer :

  • Communiquer de façon constructive
  • Développer des relations constructives (être habile dans ses relations interpersonnelles, avoir de l’empathie, …)
  • Résoudre des difficultés (gérer les conflits, s’affirmer, faire preuve d’assertivité)

Nous voulons amener les élèves à pouvoir communiquer efficacement de façon adaptée dans toutes les situations, pouvoir dire les choses, savoir quand les dire, comment les dire, à qui les dire, oser les dire. Du point de vue de l’élève cela nécessite de savoir s’adapter, de savoir patienter, de gérer ses émotions, d’oser, de savoir exprimer son point de vue, comprendre celui de l’autre, de prendre du recul,… mais du point de vue de l’adulte, cela nécessite aussi de savoir créer les espaces propices au dialogue, pouvoir écouter, être en mesure d’entendre et enseigner ces compétences.

Nous avons également besoin de prendre conscience des compétences que cela nécessite de développer, d’identifier quand et comment nous pouvons permettre à nos élèves de les développer. Car elles ne se développent pas toutes seules. Les expériences de vie permettent parfois de les renforcer, mais pas toujours. Et ces compétences doivent faire l’objet d’un enseignement explicite au même titre que les autres.

Le simple fait de les identifier comme des compétences, est déjà un premier levier pour pouvoir les renforcer.

Episodes connexes :

Episode 42 : Les compétences psychosociales à l’école

Episode 78 : Ma bienveillance


Je suis Emilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle, spécialisée dans l’accompagnement des professionnels de l’enseignement de l’éducation et de la formation. Dans le podcast « Mes trucs de prof », je partage avec la communauté enseignante des réflexions, conseils, découvertes avec l’intention de réfléchir et faire réfléchir, de remettre du sens et du mieux-être dans les pratiques. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes et sur mestrucsdeprof.fr

Vous pouvez également me solliciter pour un coaching (individuel ou collectif), une formation ou un bilan de compétences. RDV sur Mestrucsdecoach.fr

Ép. 123 : Parlons de Gestion de classe (avec Charlène Siffre du podcast « l’école des profs »)

Cet épisode est un crossover avec l’épisode 63 du podcast “L’école des profs” de Charlène Siffre.

Il y a quelques semaines, Charlène m’a reçue dans son podcast pour parler de gestion de classe suite à la parution de mon livre. Nous avons parlé de mon parcours, du coaching, de mon livre, du processus d’écriture, et surtout de gestion de classe, de cadre, d’autorité.

Comment t’es venu l’idée d’écrire un livre sur la gestion de classe ? Peux-tu nous parler un peu du processus d’écriture ?

Est-ce qu’il faut être obligatoirement autoritaire pour se faire respecté.e et ainsi gérer une classe? 

Comment poser un cadre ?

Charlène Siffre est professeure de FLE, elle accompagne et forme les professeurs de FLE qui veulent devenir professeur·es indépendant·es. Vous pouvez découvrir son univers sur https://lecoledesprofs.com/ et écouter son podcast “l’école des profs”. Tu peux également la suivre sur son compte instagram charlene_siffre

Bonne écoute !


Je suis Emilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle, spécialisée dans l’accompagnement des professionnels de l’enseignement de l’éducation et de la formation. Dans le podcast Mestrucsdeprof, je partage avec la communauté enseignante des réflexions, conseils, découvertes avec l’intention de réfléchir et faire réfléchir, de remettre du sens et du bien-être dans les pratiques. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes et sur mestrucsdeprof.fr

Vous pouvez également me solliciter pour un coaching (individuel ou collectif), une formation ou un bilan de compétences. RDV sur Mestrucsdecoach.fr

Ép. 122 : C’est quoi TON cadre ? [gestion de classe]

Ép. 122 : C’est quoi TON cadre ? [gestion de classe]

En échangeant sur l’enseignement et la formation avec Delphine Berque, (formatrice pour adulte dans un autre cadre que l’éducation nationale), nous avons évoqué la question du cadre. Qu’il s’agisse d’une classe ou d’une formation pour adultes, le cadre est nécessaire pour créer de bonnes conditions d’apprentissage. Il doit être clair, explicite et partagé par tous (enseignant·es/élèves, formateurices/stagiaires). C’est le cas dans tout type d’accompagnement (individuel ou collectif).

Quand le cadre est flou, il est difficile pour tout le monde de le respecter et le faire respecter. C’est pourquoi, il est important de pouvoir déjà définir son cadre pour soi, avant même de construire un cadre commun avec son groupe. Pour faire preuve de congruence, et être garant·e de ce cadre, il est nécessaire y avoir réfléchi et de se connaitre.

Quand on pense cadre, on pense assez promptement aux règles et au règlement ( je vous ai d’ailleurs déjà parlé de cela dans l’épisode 41 (sur les règles, la loi et les codes), à la gestion des comportements (ép. 43), à la gestion des conflits (ép. 10 et 14, 108 ), à la bienveillance (ép. 78) et à la question de l’autorité. Tous ces thèmes sont des sous-chapitres de mon livre et sont également des épisodes de ce podcast. Mais le cadre c’est aussi une question de relations, une question de congruence, une question de limites et d’autorisations.

Pour créer des conditions de travail et d’apprentissage optimales, nous avons besoin de créer un cadre, de l’instaurer, de le clarifier, de le faire vivre et surtout de l’incarner.

Dans cet épisode, je vous invite donc à vous questionner sur votre cadre pour qu’il soit déjà clair pour vous, enfin … TOI 😉

Ép. 121 : Enseignement et coaching avec Elena Daskalaki

Dans cet épisode je reçois Elena Daskalaki, ma consoeur coach. Avec Elena, nous avons d’autres points communs : enseignement/burn out/coaching… Elena a été professeure de Lettres classiques pendant 10 ans et fait maintenant du coaching professionnel depuis 5 ans.

Ensemble, nous abordons la question du coaching, les sujets récurrents et nous parlons des apports du coaching dans la vie des enseignant·es.

A partir de son parcours et de ses expériences, nous croisons nos regards pour faire des liens entre l’enseignement et le coaching. Et surtout, nous nous demandons ce que le coaching aurait pu changer si on y avait eu recours plus tôt dans nos parcours de profs.

« Avec un coach, j’aurais gagné du temps … ça n’aurait pas du tout été pareil. »

Elena Daskalaki coache des indépendantes et des professionnel·les de l’accompagnement. Vous pouvez la retrouver sur instagram :

  • https://www.instagram.com/elena.daskalaki.coaching/

Vous pouvez aussi découvrir ses offres sur son site : https://www.elenadaskalaki.fr/


Je suis Emilie Le Phat Tan, formatrice et coache professionnelle. J’accompagne les professionnels de l’enseignement, de l’éducation et de la formation.

Retrouvez mon podcast sur Mestrucsdeprof.fr ou sur toutes les plateformes.

Et pour tout ce qui concerne mes accompagnement, RDV sur Mestrucsdecoach.fr/

Mon livre « Gestion de classe, mode d’emploi? » paru aux éditions de l’Etudiant est disponible en librairie.

Ép. 120 : Les comportements débordants (avec Myriam Bost, Ludvivo)

Ép. 120 : Les comportements débordants (avec Myriam Bost, Ludvivo)

Dans cet épisode, je reçois Myriam Bost, psychologue spécialisée dans l’accompagnement des enfants neuroatypiques et leurs familles.

Ensemble nous évoquons la question des comportements débordants qui peut concerner tous les élèves (neuroatypiques ou pas).

Ces comportements débordants, que l’on appelle parfois crise, comportements défis (et autres appellations), sont souvent difficiles à vivre pour les enseignant·es mais aussi et surtout par les enfants eux-mêmes. Ils sont dans une situation émotionnelle difficilement gérable. Et cela met également parfois l’adulte dans une situation émotionnelle difficile. On ne les voit pas toujours venir et ne savons pas forcément à quoi c’est dû…. Et bien souvent, tout le monde se sent démuni face à cela.

Spoiler alert : Il n’y a pas de recette miracle.

Par contre, Myriam vous donne des pistes pour mieux comprendre ce qu’il ce passe pour l’élève dans ces moments, pour observer de façon factuelle ces situations pour mieux comprendre, gérer au mieux et essayer d’éviter ces comportements.

Ensemble nous parlons de besoins, de gestion des émotions, de motivation, de valorisation, de relation de confiance …

Retrouvez Myriam sur son compte instagram Ludvivo thérapeute créative et sur son site Ludvivo.fr


Je suis Emilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle, spécialisée dans l’accompagnement des professionnels de l’enseignement de l’éducation et de la formation.
Dans le podcast « Mes trucs de prof », je partage avec la communauté enseignante des réflexions, conseils, découvertes, interviews avec l’intention de réfléchir et faire réfléchir, de remettre du sens et du bien-être dans les pratiques. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes et sur Mestrucsdeprof.fr

Si vous souhaitez me solliciter pour un coaching, une formation, un bilan de compétences … RDV sur Mestrucsdecoach.fr/contact

Ép. 119 : Pourquoi et comment faire des dictées ?

Ép. 119 : Pourquoi et comment faire des dictées ?

L’épisode 119 est le deuxième épisode que je vous propose au sujet des dictées. Je vais donc reprendre certains propos de l’épisode 19 et les approfondir (en essayant déviter les redites).

Cet épisode a plusieurs objectifs :

  1. Peut-être vous réconcilier avec la pratique de la dictée
  2. Remettre du sens sur cette pratique et vous permettre d’imaginer de nouvelles façons de faire des dictées.
  1. Vous proposer des pistes de réflexion
  2. Faire un point sur les listes de mots, la correction et la différenciation

En préparation de cet épisode, j’avais ouvert une boite à question sur Instagram et vous m’aviez posé des questions. Je n’ai pas pu répondre à tout, et j’espère que vous trouverez des éléments de réponse dans l’épisode.

Voici vos questions :

Quels types d’entrainements faut-il pour faire apprendre les mots ?

Quels types de dictée sont les plus efficaces ?

Que faire des élèves en grande difficulté, sans trop les mettre à l’écart, ni les stigmatiser ?

Comment faire progresser les élèves ?

Comment noter ou évaluer sans décourager les élèves ?

Comment optimiser la phase de correction ?

Mieux vaut des dictées courtes ou un peu plus longues au cycle 3 ?

Comment corriger avec et sans élèves sans prendre trop de temps ?

Y a-t-il une méthode pour leur faire apprendre les mots de la dictée ?

Dans quelle mesure est-ce efficace pour les apprentissages ?

N’est-ce pas trop dévalorisant pour certains eleves ?

Comment corriger la dictée avec les élèves ? Quelles sont les pratiques efficaces ?


Je suis Emilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle, spécialisée dans l’accompagnement des professionnels de l’enseignement de l’éducation et de la formation.
Dans le podcast Mes trucs de prof, je partage avec la communauté enseignante des réflexions, conseils, découvertes, interviews avec l’intention de réfléchir et faire réfléchir, de remettre du sens et du bien-être dans les pratiques. Ce podcast est disponible sur toutes les plateformes et sur Mestrucsdeprof.fr

Pour réserver un accompagnement ou coaching RDV sur mestrucsdecoach.fr

Ép.118 : Les compétences psychosociales en classe (avec Marie de @Pimpmyclass)

Les compétences psychosociales sont les compétences que nous utilisons pour faire face aux différentes situations de la vie. Ce sont des compétences qui s’acquièrent et se développent tout au long de notre vie. Ce sont donc des compétences qui devraient également être enseignées et travaillées en classe.

C’est l’un de mes sujets de prédilection et dans cet épisode, j’en discute avec Marie du blog Pimpmyclass (car c’est aussi un sujet qu’elle affectionne particulièrement).

Marie nous raconte comment elle a découvert les CPS et comment elle les a -petit à petit- intégrées à sa pratique de classe. Elle partage certaines de ses pratiques et des rituels qu’elle mène en classe autour des CPS.

C’est donc un épisode sous l’angle du « partage de bonnes pratiques » qui je l’espère vous inspirera autant que le plaisir que nous avons eu à enregistrer cet épisode.

En introduction à ce podcast, vous pouvez écouter l’épisode 42 du podcast dans lequel je vous présentais ce que sont les compétences psychosociales

Retrouvez Marie sur instagram derrière le pseudo @Pimpmyclass

Dans l’épisode Marie cite l’association Scholavie ainsi que le livre de Laure Reynaud « Développer les compétences sociales et émotionnelles »

Ép.117 : Organiser sa vie de prof grâce à Notion (avec Émeline @clic&déclics)

L’organisation est un sujet dans la vie des prof….

Dans cet épisode, je reçois Emeline de Clic et Déclics. Ensemble nous vous parlons d’un outil que nous utilisons toutes les deux pour notre organisation.

Cet outil c’est notion.so (notion est gratuit à vie pour un usage personnel)

Notion, c’est un espace de travail numérique tout-en-un, qui permet de centraliser tout un tas d’éléments et de données. C’est un outil qui peut être utilisé pour la vie pro comme pour la vie perso.

Nous nous sommes dit qu’il pourrait être intéressant de vous présenter les possibilités d’utilisation qu’offre cet outil notamment pour décharger son esprit. Et puis,  c’est également l’occasion de discuter d’organisation avec Emeline dont c’est la spécialité. 

Il existe plein d’autres alternatives à Notion, et comme tout outil, il a ses avantages et ses inconvénients, ses adeptes comme ses détracteurs, … Il ne s’agit donc pas d’une solution miracle, mais d’un outil (comme la scie égoïne, la scie électrique, la tronçonneuse, …) : à vous de choisir l’outil qui convient à votre utilisation.

Vous pouvez retrouver Emeline sur les réseaux sociaux derrière le pseudo Clic et déclics ou sur son site internet du même nom.

********************************************

Ce podcast est disponible sur toutes les plateformes et sur le site mestrucsdeprof.fr. 

Je suis Émilie Le Phat Tan, je suis formatrice et coache professionnelle spécialisée des métiers de l’enseignement, de la formation et de l’éducation.

Je propose des accompagnements professionnels (coaching & formation) en individuel, collectif, équipe. RDV sur mestrucsdecoach.fr

Découvrez mon livre « Gestion de classe, mode d’emploi ? » paru aux éditions de l’Etudiant.

Ép.116 : La réunion de parents de rentrée

La réunion de parents de rentrée. Certains l’adorent, certains l’appréhendent….

Dans cet épisode, nous en voyons les enjeux et je vous invite à vous questionner pour en faire un moment agréable qui ait du sens pour vous et pour les parents.

J’avais déjà diffusé un épisode en 2019, mais 4 ans plus tard, je vous en parle à nouveau sous un autre aspect.

Il y a 2 jours, j’ai demandé en story ce que vous vous disiez à propos de la réunion de parents, et en gros, on peut dire qu’il y a plusieurs teams :
La team « j’adore les réunions de parents »

La team « j’ai peur, ça me stresse »

La team  » je ne connais pas et je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangée »

La team « c’est une obligation à laquelle j’aimerais me soustraire »

La team « sur le papier c’est bien, mais j’aimerais que ça se passe autrement »

Alors j’espère que cet épisode détendra un peu les personnes que ça angoisse, éclaireront les personnes qui la vivront pour la première fois et peut-être inspirera celle qui aime ce moment.

Dans tous les cas, on voit que cette réunion de parents est la source de beaucoup d’émotions fortes, qu’elles soient agréables ou désagréables. Et ces émotions sont présentes également du côté des parents.

Ép.115 : Discriminations, racisme systémique à l’école : qu’en dire ? (avec Mouhamadou @balancepourlabalance)

Dans cet épisode, je reçois Mouhamadou que vous connaissez sûrement sur les réseaux sociaux sous le pseudo @balancepourlabalance.

Nous avons voulu échanger autour de la question des discriminations et plus précisément du racisme systémique à l’école.

Loin de nous positionner en experts, nous avions simplement envie de réfléchir ensemble et partager nos observations, expériences et réflexion pour peut-être vous permettre de voir les choses sous un autre angle.

Si le sujet vous intéresse, je vous suggère d’aller écouter l’épisode 81 de ce podcast  » Diversité, modèles, estime de soi » sur l’importance de la représentation et des rôles modèles.

Vous pouvez aussi aller écouter l’épisode 8 du podcast de ABC 5OT : « noire n’est pas mon métier » (que nous avons cité dans l’épisode).

*Pardonnez-nous pour la qualité inhabituelle du son, qui est dûe à notre lieu d’enregistrement.

« Une fois qu’on sait, on ne peut plus ne pas voir. »

Ép. 114 : Equilibre vie pro / vie perso (invitée le podcast « les petits plus zen »)

Cet épisode est en réalité une rediffusion de l’épisode 114 du podcast « Les petits plus zen » de Séverine Feiss dans lequel j’ai été invitée.

Il s’agit d’une sorte de « crossover » de podcast.

Séverine m’a conviée pour discuter de l’équilibre vie pro/perso (thématique qui m’est chère et que vous pouvez retrouver dans mes programmes d’accompagnement). Vous pouvez écouter les podcasts de Séverine sur LLPPZEN.COM/le-podcast.

« L’équilibre, c’est mouvant, c’est un déséquilibre perpétuel. »

L’équilibre vie pro/perso est parfois une quête, sujette à beaucoup d’idéalisation. On imagine qu’il s’agit d’un 50/50 or en réalité, l’équilibre est mouvant, comme quand on fait de la bicyclette !

Dans cet épisode je vous parle de mon expérience, vous partage ma vision et quelques outils, grâce aux questions de Séverine. Merci pour cette invitation dans ton podcast Séverine.

Severine Feiss (que vous pouvez retrouver sur la toile, en podcast et sur les réseaux sociaux sous le pseudo LesPetitsPlusZen) est aujourd’hui facilitatrice et accompagnante en parentalité après avoir été enseignante pendant 22 ans en maternelle en REP+. Vous avez déjà pu entendre sa voix dans l’épisode 105 où elle nous parlait de sa méthode d’accompagnement qui repose des outils imagés pour mieux appréhender nos besoins et nos émotions.

Ép. 113 : Bien-être, créativité, vivre ensemble (avec Amandine, @la_legerete_des_lettres)

Dans cet épisode de podcast, je reçois Amandine du blog « La légèreté des lettres »

Je suis le compte d’Amandine @la_legerete_des_lettres sur instagram depuis quelques temps déjà et j’aime beaucoup les valeurs qui se dégagent de ses publications : conduire sa classe de manière à favoriser le bien-être des élèves, le proposer des activités qui développent leur créativité et instaurer une relation horizontale permettant de mieux vivre ensemble (et apprendre ensemble !).

Amandine est professeure de lettres au collège, mais ce n’est pas vraiment de sa discipline dont nous allons parler dans cet épisode. Nous allons plutôt aborder la manière dont elle instaure ce climat de classe. Elle nous parle de sa vision des choses, de ses choix et partis pris qui sont en lien avec la parentalité positive qu’elle vit à la maison.

Ensemble, nous mettons en lumière tous les gestes professionnels qui découlent de sa pratique. Nous essayons de décrypter ce qui fonctionne et comment cela fonctionne : Comment son rapport aux élèves, le dialogue, le rapport à l’erreur, l’écoute sont au service de sa conduite de classe ? Comment instaure-t-elle ce cadre bienveillant et propice aux apprentissages dans sa classe ? Comment et pourquoi favoriser la créativité des élèves ?

Amandine soigne ses supports, accorde de l’importance à l’aménagement de sa classe, mais cela ne fait pas tout. Ce qui fait que ça fonctionne est invisible. Tout ce qu’il y a « autour » : la gestion de classe est liée aux intentions et valeurs de l’enseignante (de la personne !) qu’elle est.

****************************************************************

Je suis Emilie Le Phat Tan, coache professionnelle certifiée et formatrice, spécialisée des métiers de l’enseignement, de la formation et de l’éducation.

Si vous êtes intéressé·es par des accompagnements individuels ou collectifs, contactez-moi par mon site https://mestrucsdecoach.fr

******************************************************************

Vous pouvez aussi précommander mon livre « Gestion de classe – mode d’emploi ? » qui sort le 22 août 2023

Ép. 112 : Se ressourcer pendant les vacances ?

Dans cet épisode du podcast, j’évoque le fait de se ressourcer pendant les vacances. J’ai volontairement choisi ce terme car il laisse le champ des possibles ouvert. Chacun et chacune peut avoir sa propre façon de se ressourcer (certaines enseignantes préfèreront décrocher complètement, d’autres préfèreront en profiter pour travailler, lire, pour d’autres encore, ce sera un mélange des deux). Et l’idée est de travailler la connaissance de soi et la conscience de soi pour déterminer ce qui nous convient et est propre à chacun·e.

Les vacances de profs sont souvent fantasmées mais sont-elles si reposantes ? Arrivez-vous à trouver l’équilibre qui vous convient entre travailler un peu pour me sécuriser, décompresser, couper, profiter ? Arrivez-vous à ne pas culpabiliser de ne pas travailler ? Ou au contraire, arrivez-vous à ne pas culpabiliser de travailler ?

Je vous propose donc quelques questions d’auto-coaching pour vous permettre de réfléchir à ce qui est important et nécessaire pour vous.

*****************************

Je suis Emilie Le Phat Tan, coache professionnelle certifiée et formatrice. Après 20 ans dans l’Education Nationale, j’accompagne aujourd’hui les professionnels de l’enseignement, de la formation et de l’éducation.

Rendez-vous sur https://mestrucsdecoach.fr

Ép. 111 : Laura de l’Atelier de l’orthophoniste (2)

Cet épisode est la seconde partie de mon entretien avec Laura Marie, orthophoniste.
Laura est très présente sur les réseaux sociaux sous le pseudo l’atelier de l’orthophoniste. Elle a également un podcast du même nom, elle propose des ateliers, des jeux pour apprendre, … Vous pourrez la retrouver sur son site https://latelierdelorthophoniste.podia.com/

Laura répond à mes questions et à celles des auditeurices :

Quelles sont les domaines de compétence d’un orthophoniste ?

Quand envoyer les élèves faire un bilan orthophonique ?

Dans quels cas ce n’est pas utile ?

Que contient un bilan orthophonique et à quoi cela sert-il ?

Qu’en est-il de la méthode globale ?

Nous parlons de lecture, d’orthographe, de sens, de fluence …

L’échange ayant été riche et long, il est scindé en deux épisodes.

Bonne écoute !

Ép. 110 : Laura de l’atelier de l’orthophoniste (1)

Je reçois dans cet épisode, Laura Marie, orthophoniste. Laura est très présente sur les réseaux sociaux sous le pseudo l’atelier de l’orthophoniste. Elle a également un podcast du même nom, elle propose des ateliers, des jeux pour apprendre, … Vous pourrez la retrouver sur son site https://latelierdelorthophoniste.podia.com/

Laura répond à mes questions et à celles des auditeurices :

Quelles sont les domaines de compétence d’un orthophoniste ?

Quand envoyer les élèves faire un bilan orthophonique ?

Dans quels cas ce n’est pas utile ?

Que contient un bilan orthophonique et à quoi cela sert-il ?

Nous parlons de lecture, d’orthographe, de sens, …

L’échange ayant été riche et long, il est scindé en deux épisodes.

Bonne écoute !

Ép. 109 : Savoir créer des SAS, des temps de suspension…

Ép. 109 : Savoir créer des SAS, des temps de suspension…

Dans cet épisode, je vous livre un secret (hihi), je vous présente un concept qui n’a l’air de rien mais qui est pourtant très utile dans notre vie personnelle comme dans notre vie professionnelle, pour nous comme pour nos élèves.

Temps de suspension, SAS, temps de latence, temps de vide fécond, espaces blancs, …. Quelle que soit la façon de les nommer, ces temps sont importants pour l’équilibre, la créativité, l’efficacité, la concentration, la productivité, la gestion du temps, la gestion de classe, … Ils sont utiles en pédagogie, en production d’écrit, en calcul, en géométrie, …

Nous avons tendance à l’oublier et à passer de la consigne au faire, de la demande à l’action, en oubliant les bénéfices de ces SAS.

Vous pouvez m’envoyer un retour écrit ou audio à contact@mestrucsdeprof.fr

Si vous avez envie de vous lancer dans un coaching avec moi, faites-un tour sur le site mestrucsdeprof.fr dans l’onglet coaching. J’ai créé en plus de mes accompagnements individuels, des programmes avec des exercices d’auto-coaching pour travailler sur l’équilibre vie pro/perso, pour se préparer à son RDV de carrière ou encore pour se préparer au CAFIPEMF/CAFFA.

Vous pouvez aussi laisser 5 étoiles sur Apple Podcast et Spotify pour manifester votre appréciation de mon contenu.

Ép. 108 : Gestion de conflit entre élèves (avec Emilie Hanrot)

Avec Emilie Hanrot (enseignante en maternelle) nous discutons de la gestion de conflits entre élèves.

Comment réagir ? Comment écouter ? Comment aller vers une solution gagnant-gagnant sans forcément chercher un coupable et passer par la sanction ? Comment respecter et verbaliser les émotions des élèves ? À quel moment poser le cadre ? Quelle posture adopter ? Comment rétablir le lien et la communication entre les élèves ?

S’attacher aux faits, écouter, reformuler, mettre en mots les émotions et les besoins, …

A partir des principes de la communication non-violente, et de nos expériences d’enseignantes, nous explorons des pistes qui pourraient permettre aux enseignants et aux enseignantes de mieux se positionner lors des conflits. Il s’agit de prendre une posture de médiation et de traduction des émotions afin que chacun se sente écouté et puisse mettre des mots sur les faits et sur les émotions.

La gestion de conflits est une situation d’apprentissage. Mais nous ne sommes pas forcément formé.e.s pour y faire face et apprenons souvent sur le tas. Nous parlons de la maternelle mais en réalité, les principes sont les mêmes et applicables à n’importe quel âge.

Retrouvez Emilie Hanrot sur sa chaîne YouTube et son compte Kiffer l’école

Ép. 107 : Partage de pratique – évaluation et créativité (avec Grégory Chaube)

Évaluer, motiver, corriger avec plaisir et créativité ? Cet épisode est une partage de pratique pédagogique qui fait réfléchir à l’évaluation, la motivation et la créativité. J’y partage le micro avec Grégory Chaube qui est professeur de lettres modernes dans un collège en REP de région parisienne.

Avec Greg, on est ami depuis le lycée, et on aime parler de pédagogie en croisant nos regard 1er et 2nd degré. Il y a quelques mois, il me confiait sa lassitude face aux labeur que représente les corrections. Nous nous étions alors dit qu’il y avait surement un moyen de rendre ces corrections moins denses, moins énergivores, d’y mettre du sens … Greg s’est alors « challengé » pour réussir à faire d’une évaluation dans sa discipline un moment plaisant et utile pour lui et ses élèves.

C’est de cette expérience qu’il nous fait part dans cet épisode. Il nous explique comment il a co-construit avec ses élèves, l’évaluation, le barème, les critères de réussites de l’évaluation. Il nous narre aussi la liberté créative qu’il leur a laissée et l’impact motivationnel que cela a eu sur ses élèves.
Et enfin, il nous dit quel plaisir il a eu à corriger ces évaluations.

Vous pouvez retrouver Grégory sur Instagram sur le compte @lire_c_grandir

Ép. 106 : Karen, Portrait d’enseignante

Karen est une enseignante qui s’est présentée à moi comme une enseignante « ordinaire ». Nous échangions sur les réseaux sociaux et Karen m’a suggéré de donner la parole à des enseignants ordinaires. Je suis personnellement convaincue que nous sommes toutes et tous uniques et probablement extraordinaires à notre façon, mais j’ai entendu sa proposition et je lui ai alors proposé d’ouvrir le bal. Karen a alors accepté mon invitation.

Derrière ordinaire, Karen évoquait sa représentation de sa pédagogie. Comme elle dit : « elle fait les choses avec simplicité ». Mais vous allez découvrir au fil de l’entretien, comme je l’ai découvert, que Karen n’en est pas pour autant ordinaire. Elle est une enseignante motivée depuis 20 ans, qui s’inspire volontiers de ce qu’elle voit et lit ça et là. Elle est positive, humble et surtout résiliente. C’est son unicité à elle.

Karen nous raconte pourquoi et comment aujourd’hui, elle enseigne à mi-temps, accompagnée d’une APSH. L’école inclusive, c’est également pour les profs.

Ép. 105 : Les petits plus pour des profs zen (avec Séverine Feiss)

Dans cet épisode, nous allons parler du bien-être des profs (qui est directement corrélé au bien-être des élèves)et qui est encore trop souvent absent des formations. Pourtant, c’est un point essentiel. Nous avons besoin d’espaces et d’outils pour prendre soin de nous, pour nous préserver et pour prendre du recul. Le coaching est un outil qui le permet à bien des égards. Mais il existe aussi plein d’autres outils et dispositifs qui permettent de développer nos compétences psychosociales, de mieux gérer nos émotions, de mieux prendre en compte nos besoins, afin de les satisfaire au mieux et préserver notre niveau d’énergie.

Pour vous parler de tout cela, je partage le micro Severine Feiss, que vous pouvez retrouver sur la toile, en podcast et sur les réseaux sociaux sous le pseudo LesPetitsPlusZen. Séverine, a été enseignante pendant 22 ans en maternelle en REP+ et elle est aujourd’hui facilitatrice et accompagnante en parentalité. Vous avez déjà pu entendre sa voix dans l’épisode 100. Séverine a quitté l’EN pour se construire un nouveau chemin professionnel en magnifiant son expérience auprès des élèves et des parents. Et elle a créé sa propre méthode d’accompagnement et repose des outils imagés pour mieux appréhender nos besoins et nos émotions. Alors aujourd’hui, elle partage avec nous ses outils phares qu’il lui semble intéressant de partager avec les enseignants et enseignantes.

Retrouvez Séverine sur :

Instagram https://www.instagram.com/lespetitspluszen/

Facebook  https://www.facebook.com/LesPetitsPlusZen

Clubhouse https://www.clubhouse.com/join/les-petits-plus-zen/Dlp3XPjS

Podcast sur votre plateforme préférée ou ici: Les Petits Plus Zen

Ép. 104 : Améliorer les compétences en calcul …

Dans cet épisode consacré au calcul, j’ouvre la réflexion en vous proposant 7 points (constats, conseils, pistes) à avoir en tête sur le calcul. Je fais rapidement le point sur le calcul mental, en ligne et posé. Et j’ai bien envie de nous réconcilier avec le calcul mental. On est censé en faire 15min par jour, pourtant, on se sent parfois démunis pour travailler le calcul mental. Je ne ferai pas de miracles en 18 minutes, mais j’espère au moins susciter un peu d’intérêt 😉

Voici les points abordés dans l’épisode :

  • Il faut distinguer les pratiques qui enseignent, des pratiques qui évaluent.
  • La maitrise des fait numériques est directement corrélée à la réussite en mathématiques.
  • Ne travailler que les faits numériques ne suffit pas.
  • Il est important de distinguer le calcul mental, le calcul en ligne, le calcul posé.
  • Enseigner le calcul c’est enseigner du calcul raisonné.
  • Il faut retirer le chronomètre pour travailler les stratégies de calcul.
  • Évitons de faire poser des calculs qui pourraient être faits mentalement.
  • Permettons aux élèves de choisir judicieusement entre les 3 types de calcul.

Si cela vous intéresse, voici l’objet de la formation que j’évoque dans l’épisode : https://irem.u-paris.fr/calcul-mental

Les préconisations du ministère sur le calcul : https://www.education.gouv.fr/bo/18/Special3/MENE1809042N.htm

Ép. 103 : une prof, Julie Dozinel « l’humain avant tout »

« Créer du lien humain » c’est ce qui anime Julie, professeure de lettres au collège et autrice du blog uneboitedepandore.com

Le parcours de Julie est atypique et cela se ressent dans sa pratique. Après une formation de Professeure des écoles, elle passe la CAPES de Lettres et est maintenant professeure de français au collège.

Elle nous raconte son parcours et nous parle de sa pratique dans laquelle elle instille des pratiques inspirées du premier degré (rituels, jeux, …).

Mais ce qui anime Julie, c’est le partage, créer du lien humain avec ses pairs et avec ses élèves. C’est pour cela qu’elle a créé son blog et son compte Instagram.

Vous pouvez retrouver Julie sur Instagram @laboi.tedepandore


Pour laisser un commentaire audio, écrivez à contact@mestrucsdeprof.fr


Ép. 102 : « Quand t’es-tu sentie légitime pour devenir formatrice ? »

Cet épisode est consacré au sentiment de légitimité. Il fait suite à la question d’Anne-Sophie dans l’épisode 100 : « Quand t’es-tu sentie légitime pour devenir formatrice? ».

J’avais écrit un épisode en 2021 que je n’avais jamais diffusé et qui était censé s’intituler « Est-ce qu’on est venu te chercher? ». Je ne me sentais pas forcément légitime à évoquer le sujet (tiens ? tiens ?)

C’est mon ami Grégory qui m’a incitée à faire cet épisode en me disant qu’il serait sûrement important à entendre pour beaucoup de collègues et qu’il ne serait pas du tout « trop féministe ».

Spoiler alert : Je n’ai pas attendu de me sentir légitime pour devenir formatrice, et heureusement, car je ne l’aurais peut-être jamais fait. Le sentiment de légitimité est venu avec l’expérience au bout de plusieurs années. Je crois que je me suis vraiment sentie légitime 6 ans après être devenue formatrice et c’est bien dommage.

Cet épisode est donc une réflexion sur ce sentiment de légitimité et sur la femme enseignante. Pourquoi ne nous sentons nous pas légitimes pour oser évoluer dans nos carrières ? Pourquoi attend-on qu’on nous repère ou qu’on vienne nous chercher ? Pourquoi ne nous appliquons nous pas le principe d’éducabilité pour nous sentir légitime de tenter une certification, un concours ?

Et si nous osions ? Et si nous nous autorisions ? Et si nous nous soutenions ? Et si nous nous encouragions ?

J’espère que cet épisode donnera le petit coup de pouce qu’il faut à celleux qui sont sur le point d’oser.

Vous pouvez m’envoyer vos réactions écrites ou orale à contact@mestrucsdeprof.fr

ép. 101 : Développer une pensée créative

Dans cet épisode, je vous parle de pensée créative et de créativité pour nous, profs / enseignant.e.s et pour nos élèves.

On a parfois une représentation de la créativité et de l’esprit créatif qui se restreint aux arts et aux loisirs créatifs. On se taxe assez rapidement de « personne pas créative du tout » comme s’il s’agissait d’un don de naissance.

La pensée créative est une compétence psychosociale cognitive. Il s’agit donc d’une compétence qui peut se développer.

Dans cet épisode, je vous parle de ce qu’est la pensée créative. Je vous donne des pistes de réflexions pour la développer chez vous mais aussi chez vos élèves.

Vous avez la possibilité de m’envoyer un commentaire ou un retour audio ou écrit à contact@mestrucsdeprof.fr

« La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse »

Albert Einstein

Ép. 100 !!! Micro aux auditeurices

Ép. 100 !!! Micro aux auditeurices

Pour ce 100ème épisode, je souhaitais un contenu différent. Je donne le micro aux auditrices et auditeurs.
Je leur ai posé des questions et on m’en a posé !

Comment as-tu découvert le podcast ?
Qu’aimes-tu dans le podcast ?
Quel est ton épisode préféré ?
A qui conseillerais-tu le podcast ?

Merci à Anne-Sophie, Guyllène, Anaïs, Véronique, Magalie, Séverine Feiss, Grégory, Sophie, Kristelle, Niakale et Eloïse d’avoir volontiers participé à cet épisode.

Derrière l’épisode 100, il y a :

  • 3 ans et demi de contenu
  • 100 épisodes
  • plus de 30heures d’écoute
  • 2 génériques
  • 246 publications sur les Réseaux sociaux
  • une douzaine d’épisodes à 2 voix
  • plus de 70000 écoutes
  • et une dizaine de milliers d’auteurices.

J’ai été touchée et émue d’entendre ces vocaux, et ces douces paroles à propos de mon travail et je suis ravie de les partager avec vous.

Vous avez désormais vous aussi la possibilité de m’envoyer vos audios par mail à contact@mestrucsdeprof.fr pour : partager votre avis sur un épisode, poser une question, suggérer une thématique, apporter un complément d’information, etc.Votre audio sera diffusé en début ou fin des épisodes suivants.

Chapitrage :

03min40 Anne-Sophie

10min08 Ma réponse à Anne-Sophie

13min26 Magalie

14min26 Anaïs

15min15 Véronique

17min58 Guyllène

20min44 Niakale

21min50 Sophie

24min04 Ma réponse à Sophie

24min50 Eloïse

26min50 Kristelle

32min Grégory

36min06 Séverine Feiss

39min ma réponse à Séverine

Ep. 99 : La manipulation dans les apprentissages

Dans ce 99ème épisode, je vais parler de la manipulation dans les apprentissages. On entend beaucoup de phrases du type « il faut faire manipuler les élèves ». Cette phrase sonne comme une vérité avec laquelle tout le monde est d’accord (et moi la première), mais nous ne sommes pas forcément en mesure d’expliquer, de clarifier de quoi il s’agit parce qu’on ne sait pas toujours ce qu’il y a derrière.
Qu’est-ce que manipuler en pédagogie ? Quand faut-il favoriser la manipulation ou permettre aux élèves de manipuler ? Que peut-on manipuler ? Peut-on manipuler dans tous les domaines/disciplines, à tous les niveaux ?

Le terme manipuler dans le sens qui nous intéresse signifie « manier avec soin en vue d’une expérience, d’opérations scientifiques ou techniques» (le Petit Robert) ou « Soumettre quelque chose à divers traitements, divers exercices, en particulier dans un cadre d’apprentissage ou de recherche » (Larousse)

Comme il y a un sens très général qui signifie « Tenir un objet dans ses mains lors d’une utilisation quelconque », on a parfois tendance à garder en tête la notion de main, de toucher qu’on entend dans manipuler.
Si effectivement la manipulation va avoir souvent trait à des situations dans lesquelles les élèves vont devoir toucher des choses (notamment chez les plus petits), faire manipuler les élèves ne se résume pas à leur permettre de toucher des choses. En pédagogie, manipuler, n’est pas qu’une affaire de main et de toucher… c’est aussi une manipulation cognitive des concepts et notions.

Ep. 98 : Découvrir la communication non violente

Dans l’épisode 98 du podcast Mes Trucs De Prof je vous parle de Communication non violente (CNV), d’empathie, d’émotions, de besoin, d’écoute et de relations harmonieuses.

C’est un des premiers épisodes que j’avais programmé quand j’ai créé ce podcast et il était tombé aux oubliettes. Je remercie Chris, une auditrice qui m’a laissé un message sur Apple podcast pour me relancer sur le sujet.

Dans cet épisode, je vous présente quelques principes de CNV et tente de faire un lien avec votre pratique enseignante. Vous avez peut-être entendu parler de l’OSBD qui est en général ce qu’on connaît de la CNV. Mais la CNV, c’est bien plus que ça.

La CNV est un concept développé par le dr Marshall Rosenberg aux États Unis dans les années 60 en appui sur les travaux de Carl Rogers.
Il s’agit d’un processus de communication qui s’appuie sur l’empathie et qui vise des relations bienveillantes. L’objectif de la CNV est de créer des relations vraies de qualité avec les autres mais aussi avec soi-même, tout cela, en faisant en sorte que les besoins fondamentaux de chacun puissent être respectés.

Pour approfondir, je vous invite à lire le livre de Marshall Rosenberg : « Les mots sont des fenêtres ou bien ils sont des murs » et également le livre « Cessez d’être gentil soyez vrai » de Thomas d’Assembourg. Vous pourrez également trouver des conférences vidéos d’eux assez facilement.
Et si vous en avez la possibilité, je vous invite à suivre les 3 modules d’initiation à la CNV.

Et puis, je vous invite aussi, à aller découvrir le podcast Inconsciente !, de mon amie Pascaline, qui consacre les épisodes 39, 40, 41, 42 et 62 à la CNV.

Ep.97 : Construire des concepts

Dans cet épisode, je vous parler d’un sujet qui concerne tous les domaines d’enseignement, ce sont les concepts et la conceptualisation.

Les concepts sont sous-jacents à une grande partie des connaissances et compétences qu’on souhaite faire acquérir à nos élèves. On les oublie parfois au profit des activités qui permettent de les construire. Derrière les activités, il y a des savoirs et derrière ces savoirs, il y a des concepts.
Pourtant, il est important de savoir comment se construisent les concepts et de pouvoir identifier quels sont les concepts qu’on cherche à faire acquérir avec telle ou telle activité.

Conceptualiser, à deux définitions dans le dictionnaire : c’est premièrement, le fait d’élaborer un concept et deuxièmement, le fait d’organiser des connaissances selon des concepts.
Mais c’est quoi un concept ?

En quoi est-il important d’identifier et comprendre comment se construisent les concepts ?

Dans cet épisode, j’évoque Olivier Maulini et l’article « la conceptualisation au coeur des apprentissages » et Britt-Mari Barth (l’apprentissage de l’abstraction).

ép. 96 : Méthodologie et lecture

J’ai entamé avec l’épisode 92 une série d’épisode autour de la lecture. Je ne sais pas encore si cet épisode viendra clôturer la série ou pas. Il n’était pas prévu au départ, mais il me semble qu’il s’agit d’un aspect de la lecture qu’il serait intéressant de traiter …

Aujourd’hui je vous parle de qu’on pourrait appeler de la méthodologie de lecture. Je ne savais pas très bien comment nommer cela autrement. Il ne s’agit pas du tout d’une méthodologie pour l’apprentissage de la lecture au sens auquel on l’entend en CP par exemple.

Ce dont je veux vous parler c’est plutôt d’apporter aux élèves une méthodologie pour lire en fonction de l’objectif de lecture et du type de lecture. C’est à dire, réfléchir à adapter sa façon de lire / sa stratégie de lecture en fonction de ce que nous lisons et de pourquoi nous lisons. Et cela concerne donc tous les enseignements dans lesquels on est amené à lire (tous les niveaux, et toutes les disciplines).

Faire prendre conscience aux élèves qu’on peut lire de différentes façons, c’est leur redonner du pouvoir et de l’autonomie.

On ne lit pas de la même façon un texte littéraire sur lequel on sera interrogé, un texte littéraire qu’on lit pour le plaisir, un texte en SVT, ou un texte explicatif, etc.
On ne lit pas de la même façon quand on est à la recherche d’une information, quand on manque de temps, quand on est chronométré, quand on est obligé, etc.

Même en maternelle ou dans les petites classes, on peut par exemple lire avec les élèves des documentaires autrement que de façon linéaire mais plutôt en fonction de ce que l’on recherche.

Nous avons appris à mettre en œuvre différentes stratégies de lecture parce que nous sommes des lecteurs et lectrices expertes, mais on pourrait faire gagner du temps et de l’efficacité à nos élèves en leur apprenant à identifier le type de lecture et la modalité la plus adaptée.

C’est sur ce point que j’ouvre la réflexion dans cet épisode.

ép. 95 : Développer le plaisir de lire


Cet épisode du podcast s’appelle développer le plaisir de lire, mais j’avais initialement prévu de l’intituler « aimer lire  ou pas ». Parce ce qu’on parle souvent de développer le plaisir de lire ou développer le goût de lire, mais qu’on oublie aussi parfois qu’aimer lire n’est pas une obligation et que nous n’avons pas tous et toutes le même rapport à la lecture. Quoiqu’il en soit, vu la place que la lecture a dans la scolarité, et vu quel pouvoir cela nous donne dans la vie (grâce à l’autonomie que cela peut nous donner sur nos apprentissages et dans notre vie), il serait dommage de ne pas se questionner sur le plaisir de lire et sur la manière de le développer chez les élèves.

Mais la question est :
Comment on développe le goût de lire et le plaisir de lire ? Comment en tant qu’enseignant.e on peut agir dessus ? Quels sont les leviers ? Y a-t-il des activités, des dispositifs qui permettent de développer le goût de lire. Et au contraire ? Y a-t-il des choses, des gestes, des pratiques qui nuisent au plaisir de lire des élèves ?

Je vous partage mes réflexions et mon parcours de lectrice, pour ouvrir la réflexion. Comment trouver un équilibre entre nos pratiques d’enseignement de la lecture et de la littérature, tout en permettant aux élèves de se construire une identité de lecteurice? Comment les aide à se connaître et à connaître leurs goûts ?

Certaines et certains de nos élèves n’ont que que l’école pour découvrir différentes sortes de lectures : est-ce que nous leur permettons de développer le goût de lire ?

Ep. 94 : Mieux lire, mieux comprendre


Dans cet épisode, je vais aborder le champs de l’enseignement de la compréhension. Cet épisode s’inscrit dans la continuité de l’épisode 92 dans lequel j’ engageais une réflexion autour du « mieux lire ». L’idée était de réfléchir aux différents champs à explorer quand on souhaite aider nos élèves à mieux lire. J’ai abordé dans l’épisode 93 la question de la fluence. (Qui est une condition sine qua none pour comprendre quand on lit).

Améliorer la fluence va permet de libérer de l’espace mental pour pouvoir comprendre. Mais comprendre ce qu’on lit, requiert de multiples autres compétences ….

Je vous disais dans l’épisode 92 que dans le champs de la compréhension, on pouvait distinguer plusieurs axes ou plusieurs entrées : les stratégies de lecture, l’interprétation et la littérarité des textes.

C’est ce dont je vous parle dans l’épisode.

Références : Roland Goigoux, Sylvie Cèbe, Maryse Bianco